Afghanistan, 20 ans séparent ces deux Une du TIME



Il nous faudra un jour, sans jamais rien oublier du passé, sortir de notre aveugle et naïve fascination de l’Amérique et porter un regard lucide sur ce pays qui sous couvert démocratie aura déstabilisé ces dernières années tout le Moyen-Orient comme il l’a fait en Amérique latine. Des décennies de manipulations entourées d’un chapelet de mensonges nous pousseront-ils peut-être un jour, sans aller jusqu’à la rupture, à reconsidérer le cadre de nos alliances avec notre plus vieil allié qui en 30 ans aura - par sa politique impérialiste - provoqué le chaos dans tout le Moyen-Orient avec une guerre illégitime et illégale en Irak menée sans l'aval des Nations unies et qui de l’aveu de Paul Krugman constitue « le pire scandale de l’histoire politique des Etats-Unis, pire que le Watergate...» la France aura de son côté fait honneur à son statut même si la suite en Libye sera moins glorieuse.


Et que dire de l’Afghanistan, 20 ans de guerre pour rien qui aura coûté la vie à 100 000 civils ainsi que 4 000 soldats de la force internationale, dont 90 Français. Le coût financier de cette guère aura été exorbitant et s’élève "officiellement" à plus de 1 000 milliards de $.


Dans une série de documents confidentiels dévoilés par le Washington Post et provenant des notes de Donald Rumsfeld, ancien secrétaire à la défense américain, et de plus de 400 personnes impliquées directement dans le conflit : généraux, ambassadeurs, diplomates… le General Douglas Lute, ancien conseiller en Afghanistan sous Bush et Obama avouera: « Nous étions dépourvus d'une connaissance de base de l'Afghanistan. Qu'est-ce qu'on essayait de faire ici ? On n'avait pas la moindre notion de ce que l'on entreprenait. »

En 30 ans d'interventions militaires occidentales au Moyen-Orient les américains et leurs alliés auront à peu près tout raté et auront fait de cette région l'épicentre du pire. De Bush à Biden toutes les administrations qui se sont succédées se sont rendues coupables de cette tragédie.


Entre 2009 et 2018, près de 6 500 enfants ont été tués et près de 15 000 autres blessés, 3,8 millions d'enfants ont aujourd’hui besoin d'aide humanitaire, 1 fille sur 3 se marie avant ses 18 ans, 3,7 millions d'enfants en âge scolaire ne sont pas scolarisés, 600 000 enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition sévère...contribuant à faire de l'Afghanistan la zone de guerre la plus meurtrière du monde en 2018, selon l’UNICEF.


Après 20 ans de présence les américains se retirent d’Afghanistan sur un échec. La reprise en main du pays par les talibans est tout sauf une surprise, contrairement à ce qui nous est présenté, elle est la suite logique et la concrétisation des accords de Doha signés en 2020.

Désormais qu'adviendra-t-il de ce pays, de ces femmes et de ces enfants avec les talibans au pouvoir, l'avenir nous le dira.. En attendant l'Union européenne menace les talibans d'"isolement" s'ils prennent le pouvoir par la force...

Photo : TIMES

Posts récents

Voir tout