Trump Vs Twitter

Rarement on aura vu une décision plus hypocrite que celle du bannissement de Trump par Twitter. Malgré le non-respect des règles, Twitter n’a jamais trouvé utile de supprimer des dizaines de publications du Président Américain évoquant des prétendues fraudes électorales dont certaines ont encouragé la prise d’assaut du Capitole par des manifestants pro Trump. Les services de modération ont préféré encadrer ces tweets de la mention « glorification de la violence ». Twitter qui avait jusque là fait preuve de mansuétude a l’égard du Président américain aura donc attendu sa fin de règne pour le bannir définitivement, quel courage! Avec cette décision spectaculaire Twitter tente de se draper dans la couverture vertueuse de l’éthique alors que ce réseau social a si souvent fait preuve d’irresponsabilité. Que ce bannissement soit légitime ou pas tout ça ressemble davantage à une opération de communication. Si les CGU de Twitter considèrent que la relation nouée avec l’utilisateur est placée sous la loi du premier amendement de la Constitution qui garantit la liberté d'expression, il devient urgent de faire sauter ce verrou pour que la responsabilité des réseaux sociaux soit engagée. Dans ce cas précis la responsabilité de Twitter devrait l’être!



Posts récents

Voir tout