top of page

Chercher la lumière dans le passage du Temps


Chercher la Lumière dans le Passage du Temps
Joyeuses fêtes

Le temps file à toute vitesse et chaque année on tente de s'accrocher à tous ces instants précieux en pensant pouvoir les retenir sans jamais y parvenir. Quand une nouvelle année commence on espère toujours qu’elle sera meilleure que celle qui vient de s’écouler sans savoir si le pire est derrière ou devant nous. Tout passe si vite, tout passe décidément trop vite. Faussement paré d'une lenteur illusoire rien n’est plus trompeur que le temps, on traverse les années à toute vitesse en oubliant de s’arrêter aux meilleurs endroits. Trop souvent on revisite ses regrets en regardant tout ce qu’on n’a pas fait, tous ces mots jamais prononcés. Alors, je vous souhaite de ne rien avoir à regretter et de profiter intensément de chaque instant.


Réfléchissez à chacune de vos actions et tirez-en les meilleurs enseignements. Entourez-vous de personnes qui feront de vous quelqu'un de meilleur et dont la sagesse et l'humilité vous rendront supérieurs à vous-mêmes. N'oubliez pas que le bonheur est fait de petits moments simples dont on oublie trop souvent l'importance: prendre un café, lire un bon livre, observer la nature, rire avec ses proches, cueillir la simplicité d'une nouvelle journée. Ne passez pas à côté des choses essentielles au profit de choses qui ne le sont pas, ne détournez jamais vos yeux des urgences qui brisent les lendemains car la vie n'aura de cesse de vous le rappeler. Ne renoncez jamais à être une personne meilleure, soyez un phare pour celui qui s'égare et une main qui aide son prochain, car il n'y a pas plus grande joie que de croiser le regard de celui ou de celle à qui on tend la main.


Gardez à l'esprit que l'humilité est la sagesse d'en haut et que la générosité est une patrie et la haine un exil. Prenez le temps de réparer ce qui a été cassé et préférez le pardon à la rancœur car un jour vous aurez à être pardonné. Soyez à l’écoute de votre monde intérieur, ne renoncez jamais à croire en vos rêves mêmes les plus improbables. Ne renoncez jamais à être une personne libre, car c'est parce que vous êtes peu que vous êtes si précieux. Entre le culte de l’ego et oubli de soi, le chemin qui mène à soi est décidément bien étroit tout comme celui de conquérir la liberté de ne pas vivre dans la peau d'un autre.


Arrêtez de chercher le bonheur là même où vous l’avez perdu si souvent car la vie est une chance si fragile et si courte à la fois qu'il nous appartient de ne pas passer à côté d’elle. Cultivez l’émerveillement et admirez ce qui doit l'être car la vie est un miracle permanent où tant de possibles se nichent dans l'éternité d'un seul instant. Chaque jour est à lui seul une vie, chaque vie est une empreinte indélébile.


Laissez le temps au temps, débutez chaque jour avec un nouvel espoir de voir les choses changer et voyez en chaque épreuve une occasion de revenir vers vous-mêmes. Il est des moments où la vie se garde de nous donner ce qu'on attend, non pas parce qu'on ne le mérite pas mais parce qu'on mérite bien plus encore. Parfois, il se peut qu'une porte qui se ferme soit un formidable cadeau dont on ne mesure que bien plus tard le sens et la richesse.


Sachez que l'épanouissement n'est pas nécessairement dans ce que l'on crée, mais parfois dans ce qu'on décide de laisser aller. Et n’oubliez jamais que le bonheur est une conquête permanente.

À celles et ceux que la maladie accable, que la pauvreté désespère, que la solitude et la tristesse assaillent jusqu'au vertige, ces mots sont aussi et surtout pour vous. Je sais que la patience est un long chemin, je sais aussi qu'elle est d'une grande modestie, elle nous apprend qu'un moment de patience dans un moment d’urgence permet mille moments de contentements. Si elle n’a l’air de rien, la patience est une énergie, une vertu et parfois une promesse. Alors à vous qui souffrez en silence et que la vie n'a pas su épargner, sachez que rien n'est jamais perdu.


Enfin à toutes et tous, je voulais vous écrire quelque chose que vous savez sans doute déjà. La vie est courte et ne revient jamais sur ses pas, c'est parce que tout s'en va que tout devient précieux. Profitez de ces moments uniques pendant lesquels il est encore possible de chérir celles et ceux qui vous sont proches. N'oubliez jamais de dire aux gens que vous aimez que vous les aimez car le temps qui passe n’est rien d’autre que le temps qu'il nous reste.


Je vous souhaite de belles fêtes de fin d'année et prenez soin de vous.


Steve Moradel


Mon dernier roman : Roman - Steve Moradel

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page