L’Etat d’urgence , régime d'habitude ?

L'application du pass sanitaire doit prendre fin - en théorie - le 31 décembre 2021 mais cette date ne donne dans les faits aucune garantie. Car l'alinéa 14 sur lequel porte l'amendement précise que le pass ne doit être appliqué que « lorsque le risque sanitaire le justifie » et c’est précisément ce point qui pose problème. Cette notion est floue et sera à la seule appréciation des prochains gouvernements, pour le Covid ou pour toute autre virus. Il sera donc très facile de la prolonger le pass sanitaire encore et encore surtout que de l’aveu même de l’OMS ce virus pourrait "ne jamais disparaître". Quand en 2015 la France a déclaré l’état d’urgence, il était, tel que consacré par la loi, conçu comme une mesure temporaire et il a été prolongé cinq fois. Voilà comment un état d’urgence temporaire peut devenir permanent. L’Etat de droit souffre d’un recours trop fréquent aux régimes d’exception. Je rappelle que nous aurons passé la moitié de ces six dernières années en Etat d’urgence.

L’Etat d’urgence est un dispositif utile mais il est censé apporter une efficacité qui garantit de pouvoir ramener le calme dans un temps cours. Sans jamais nier le la nécessité d'apporter des réponses adéquates à une situation exceptionnelle je pose une question simple, que reste-t-il de la légitimité des Etats si chaque crise, qu’elle soit sanitaire ou sécuritaire, met en évidence l’incapacité de ces derniers à y faire face sans avoir recours à l’Etat d’urgence de manière systématique ?




Posts récents

Voir tout