Comment la crise a bouleversé de nos habitudes de travail.



Depuis la crise du Covidet l’accélér Covidation du réchauffement climatique on observe une grande mutation dans le monde du travail. Mauvaises conditions de travail, Burn-out, manque de considération ou simplement envie de changer de vie désormais les salariés n’hésitent plus à demissionnner et les recruteurs, DRH et dirigeants d’entreprises semblent confrontés aux exigences de plus en plus grandes des nouveaux postulants à tel point que les "rapports de force" semblent s’être inversés. Ces derniers ne sont plus choisis mais choisissent leur entreprise avec des facteurs intangibles liés aux valeurs et au sens. Désormais beaucoup de salariés souhaitent travailler dans des entreprises qui:


- Prennent position notamment sur les sujets sociaux et environnementaux.


- Permettent aux salariés d’être eux-memes à l’intérieur de l’entreprise


- Garantissent le bien-être et la santé psychologique du personnel


- S’engagent à favoriser une meilleure répartition des richesses


- Rendent plus effective l’égalité entre les hommes et les femmes dans le monde du travail


- Valorisent davantage le travail des salariés afin de contribuer à leur motivation et à leur mobilisation.


- Sortent de la logique productiviste jugeant trop souvent le résultat au temps passé


- Font preuve d’une organisation plus souple du temps de travail.


Et j’en oublie sans doute encore...


Reste à savoir si les entreprises seront en mesure de repenser en profondeur leur organisation en fonction des nouvelles attentes en matière d’engagements RSE, d’évolution de carrière, de temps de travail et de flexibilité. Que ces exigences soient jugées pertinentes ou non par les entreprises elles n’auront de toutes les façons pas d’autres choix que de s’adapter pour attirer des nouveaux talents sous peine de les voir partir ailleurs.

Posts récents

Voir tout