« Nous sommes en train de bousiller l’habitabilité de la seule planète habitable »

« Nous sommes en train de bousiller l’habitabilité de la seule planète habitable » Voilà ce que disait il y a quelques jours Jean-Pascal van Ypersele, Professeur de climatologie.


J’ai listé quelques-unes de anomalies climatiques observées ces dernières semaines qui montrent que l’effet de serre accentue les deux extrêmes du cycle hydrologique.


- Les pays qui bordent la Méditerranée, Turquie, Grèce, Italie, Espagne..., sont actuellement ravagés par des incendies. La Grèce s’apprête à vivre la «La pire canicule» depuis plus 30 ans.


- Dans le même temps et sur le même continent, des pluies torrentielles ont inondé le nord-ouest de l’Europe. La Belgique a connu les pires inondations de son histoire. L'Allemagne a fait face à la pire catastrophe naturelle depuis la guerre.


Aux Etats-Unis depuis le début de l’année, les incendies ont déjà brûlé près de 1,4 million d’hectares, soit environ 2 fois plus qu’en 2020 selon le National Interagency Fire Center.


- Le Canada a récemment battu des records de température. L’Amérique du Nord traverse actuellement un épisode caniculaire, avec des températures supérieures à la normale de plus d’une dizaine de degrés.


- L’Inde a récemment été frappée par des inondations et les glissements de terrain monstres qui ont fait 127 morts et une centaine de disparus.


- Sous l’action du changement climatique, de la déforestation et des incendies l’Amazonie émet désormais plus de carbone vers l’atmosphère qu’elle n’en absorbe selon étude publiée mi-juillet dans la revue scientifique Nature Climate Change.


- En Chine la ville de Zhengzhou a récemment été dévastée par des inondations inédites qui ont fait au moins 302 morts.


- Un nouveau record mondial de température terrestre a été enregistré en Iran et au Mexique avec plus de 80 °.


- Le Madagascar est devenu le premier pays confronté à une famine liée au réchauffement climatique, plus d’un million de Malgaches ne mangent pas à leur faim.


- Le stress hydrique - manque d’eau pour la consommation quotidienne, l’agriculture et l’élevage - est en constante augmentation dans le monde entier. Selon le GIEC d’ici 2050, il pourrait y avoir une perturbation de 75% de l’approvisionnement en eaux souterraines surexploitées. La crise mondiale de l’eau est déjà une réalité dans de nombreux pays: Iran, Jordanie, Pakistan, Botswana, Inde...


- En Sibérie, 800 000 hectares de forêts ont été détruits par des incendies: le dégel de la toundra pourrait libérer dans l'atmosphère une importante quantité de gaz à effet de serre.


- L’hémisphère Sud connait aussi son lot d'anomalies. Fin juillet, plusieurs records de température ont été battus en Argentine À Mercedes, ville de la province de Buenos Aires, il a fait, jeudi 29 juillet: -3 °C.

Au Brésil une Vague de froid polaire frappe le pays. Des chutes de neige sont tombées sur la province de Rio Grande [Gif ]👇🏾


Source: Futura sciences / France 24 / Scott Duncan


Posts récents

Voir tout