SPACE X futur nouveau GAFAM

Les GAFAM s’écriront bientôt au pluriel et il est assez probable que Space X vienne ajouter la lettre S à l’acronyme GAFAMS.

En remportant l’année dernière la course à l’humain dans l’espace face à son grand rival Boeing et en contrôlant plus de la moitié du marché des lanceurs de satellites Space X est devenu le numéro 1 mondial des lanceurs, devant Arianespace. En trente ans les Etats-Unis ont su créer dans tous les secteurs des innovations qui ont, pour le meilleur et souvent pour le pire, changé le quotidien des gens. Les géants du numérique ont tour à tour et à une vitesse encore jamais vue dans l’histoire économique, révolutionné une industrie. Google a révolutionné l’accès à l’information avec son moteur de recherche, Amazon le commence de détail en changeant au passage notre manière de consommer, Facebook les réseaux sociaux et entend faire de même avec Internet via le metaverse, Netflix la consommation de contenu, Tesla l'industrie automobile et Space X celle de Aérospatiale. Si aux Etats-Unis les investisseurs privés parient sur le succès en Europe le capital privé rechigne à prendre ce risque. L’avènement des GAFAMS est tout sauf une surprise et l’insolente réussite de SpaceX est là pour nous le rappeler. En réussissant une des rares vraies ruptures dans le domaine des lanceurs depuis Spoutnik - la réutilisation du premier étage d’une fusée - Space X s’est imposé dans le monde de l’aérospatial. Si la messe n’est pas dite, dans un secteur longtemps dominé par les européens et surtout les français, le rapport de forces a clairement changé.


De l’aveu même de Bruno Le Maire L’Europe a « manqué le virage du lanceur réutilisable, nous n’y avons pas cru, nous avons pris du retard par rapport à nos partenaires américains qui ont développé SpaceX et Falcon 9, et ce retard il faut le rattraper ». La mise en service du nouveau lanceur, Ariane 6 , à la mi-2022 sera donc déterminant pour le géant Européen. Le ministre de l’Economie a d’ailleurs annoncé ce mardi qu’ Ariane Group allait développer son propre lanceur réutilisable. Le lanceur baptisé Maïa « doit pouvoir être opérationnel en 2026 » a précisé Bruno Le Maire.


Il y a 17 ans Elon Musk s'était promis de bâtir le plus grand groupe automobile de la planète, ce qui paraissait fou à l’époque est aujourd'hui une réalité et Tesla vaut désormais 1000 milliards de $!

Il y a 20 ans Elon Musk s'était promis de bâtir l’un des plus grands groupes Aérospatial de la planète, aujourd’hui Space X s’est fait une place dans ce secteur fermé, cet été l’entreprise a dépassé les 100 milliards de $ de valorisation soit autant que Boeing.

Et si quelque part en France naissait aujourd’hui le futur géant mondial de la Tech capable de révolutionner non pas une industrie mais notre manière de consommer et de penser le monde. Un futur géant qui saura concilier développement économique et progrès environnemental et social. Est-ce possible ? Probablement, rendez-vous dans 20 ans.





Posts récents

Voir tout