Stop Covid

StopCovid: L'Allemagne choisit Google et Apple pour leur architecture décentralisée et se détourne du PEPP-PT l’initiative paneuropéenne. Un camouflet pour l'Europe du numérique.

Après la Suisse, l’Estonie, l'Allemagne - face au tollé provoqué outre-Rhin - revoie sa copie et décide d’opter pour une architecture décentralisée prétendument plus sûre. Cette dernière permet de stocker les données des utilisateurs sur leur propre téléphone plutôt que sur un serveur central. C'est précisément cette dernière option qui a été choisi par la France.

L'Allemagne qui avait un temps essayé de faire plier Apple en obtenant un accès complet au Bluetooth s'est vite ravisée par pur pragmatisme. La France - lâchée par l'Allemagne - n'a jamais été aussi isolée dans ce dossier et continue malgré tout à espérer un passe-droit d'Apple... Sur le fond la France a raison, une application indépendante est une question de souveraineté, sauf qu'elle a péché par naïveté en oubliant que l'Europe avait depuis longtemps perdu sa souveraineté numérique.


Désormais 3 options s'offrent à la France :

1 - Obtenir d'Apple un accès complet au Bluetooth

2 - Lancer Stop Covid uniquement sur Android

3 - Opter pour une application décentralisée



Posts récents

Voir tout