top of page

Des Algorithmes et des Mots : L'impact de l'IA sur l'écriture.



L’intelligence artificielle générative impacte tous les secteurs, au premier rang desquels celui de la culture. Pour l’amoureux de la lecture et de l’écriture que je suis, il était impossible de ne pas aborder la transformation de la créativité littéraire.

Sans aspirer à un retour à l'époque pré-technologique, mais en questionnant les usages de ces nouveaux outils de manière raisonnée et éthique, j'observe une augmentation des messages, e-mails et articles caractérisés par une certaine uniformité et un caractère impersonnel, typiques des productions des intelligences artificielles.

Plutôt que de poser un jugement définitif, il est essentiel d'analyser les implications de cette uniformité et de ce caractère impersonnel, surtout en considérant les effets potentiels sur les générations futures.

 

De nombreux signes peuvent indiquer qu'un texte a été produit par une intelligence artificielle, comme des formulations uniformes et un manque de subtilité émotionnelle. Cependant, reconnaître ces indices n'est pas à la portée de tous, et cette distinction deviendra de moins en moins évidente. En effet, les IA, bien que programmées pour suivre des règles grammaticales conventionnelles, peuvent créer des phrases qui s'écartent des normes standards, surtout lorsqu'elles sont entraînées ou programmées pour imiter des styles littéraires spécifiques

 

Depuis l'apparition des textos et des messages vocaux, l'art de l'écriture manuscrite a été relégué au second plan, et l'intelligence artificielle accentue cette tendance. De l'ancienne Égypte et ses hiéroglyphes sur papyrus jusqu'à nos jours, l'histoire de l'écriture témoigne de la constante sollicitation de notre cerveau pour guider la main dans l'art de transcrire pensées et connaissances. L'adoption croissante d'outils comme ChatGPT pour formuler nos idées nous éloigne encore plus de l'expression personnelle. Cette évolution nous éloigne de l'écriture humaine, riche en émotions sincères, qui est peut-être ce qui nous lie le plus à notre humanité.


Rédiger ses messages soi-même est une pratique enrichissante. Elle stimule les régions du cerveau associées au langage, à la mémoire et à la créativité. L'écriture intentionnelle favorise la diversité des idées et l'expression personnelle, essentielles dans une société dynamique. Dans un monde en proie à l'uniformisation des modes de vie, des pensées et des comportements, il est impératif de sauvegarder notre singularité dans l'écriture. Nos originalités, même avec leurs imperfections, sont bien plus précieuses que des messages standardisés.

 

Prenons un exemple avec une phrase tirée de 'L'Étranger' d'Albert Camus : 'Aujourd'hui, maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas.' Cette phrase, avec sa simplicité apparente, capture immédiatement l'attention du lecteur. La juxtaposition du fait brutal de la mort de la mère avec l'incertitude temporelle crée une dissonance émotionnelle qui reflète l'aliénation du narrateur.

Grammaticalement, la phrase pourrait être réorganisée pour plus de clarté, mais ce serait au détriment de son impact émotionnel et de son reflet du détachement du personnage. Ce type de subtilité et de profondeur émotionnelle, ancrée dans le contexte et le style, est ce qui rend la littérature humaine unique et difficile à reproduire pour une IA. Les écrivains humains excellent dans l'utilisation contextuelle des figures de style, des nuances et des émotions sincères, des aspects souvent plus complexes pour une IA.


Prenons un autre exemple avec un des mes auteurs préférés, Aimé Césaire, un maître de la poésie et de la prose. Dans "Cahier d'un retour au pays natal", il écrit : "Et les Antilles se dissoudront dans l'eau, la mer, un remous de mer, un éclatement de mer, un hurlement de mer..." Césaire utilise ici la répétition et l'anaphore, créant un rythme et une intensité qui reflètent le tumulte et la puissance de la mer. Cette utilisation répétitive et dramatique est un exemple de la manière dont les écrivains humains peuvent exprimer des émotions et des images complexes.


La littérature française, avec des auteurs comme Victor Hugo, Césaire, Malarmé, Verlaine, Molière, Zola, Flaubert , Georges Sand, Alexandre Dumas, Alfred de Musset, Marguerite Duras, Guy de Maupassant, Stéphane Mallarmé, Maryse Condé, est riche en exemples où le style unique rend les textes singuliers et magnifiques. Si comme je l’ai mentionné les  IA suivent des règles grammaticales conventionnelles et ne parviennent pas encore à reproduire profondeur émotionnelle et les nuances stylistiques des écrivains cela devient chaque  jour un peu moins vrai tant elles progressent à une vitesse folle à tel point qu’un jour nous parlerons peut-être tristement de G.A "génie artificiel".


Alors, rappelez-vous que la richesse et la singularité complètent les nuances de la réalité, et que l'authenticité des imperfections sont infiniment plus précieuses que la froide perfection de l'uniformité. Dans cette ère de numérisation accélérée, la technologie est un outil, non un substitut à notre humanité. Gardez en tête que l’artifice, même s'il est séduisant, ne doit jamais éclipser la beauté de l'authenticité. L'humanité a toujours trouvé son chemin à travers les mots, qu'ils soient gravés sur la pierre, tracés sur le papier, ou tapés sur un clavier. La technologie peut nous aider, nous soutenir et même nous inspirer, mais elle ne saurait remplacer la complexité et la richesse de la pensée humaine.

Il est crucial de préserver l'unicité de notre intelligence face à l'ascendant de l'artifice, à moins que notre singularité ne soit déjà perdue.


Comme le disait Ralph Waldo Emerson, "Rester soi-même dans un monde qui tente constamment de te changer est le plus grand accomplissement."

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page