top of page

La marche en avant du Yuan

Le président chinois Xi Jinping a entamé, ce lundi 21 mars, une visite d'État en Russie. Les dirigeants chinois et russes ont affirmé avoir "de nombreux objectifs communs". Vladimir Poutine a déclaré que la Russie aiderait la Chine à répondre à la demande croissante d'énergie.


Moscou est favorable à l'utilisation du yuan chinois pour ses transactions financières avec les pays d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine. La banque russe VTB permet désormais à sa clientèle d'ouvrir des comptes d'épargne en yuans, rémunérés à un taux de 8 %. Bien qu'il soit prématuré de dire que le yuan est le grand gagnant de la guerre en Ukraine, la monnaie chinoise semble destinée à devenir une monnaie de réserve comme le dollar ou l'euro.

Les BRICS façonnent le futur, et les États-Unis devront faire preuve d'imagination pour freiner la dédollarisation. L'accord de paix entre l'Arabie Saoudite et l'Iran, récemment négocié par la Chine, suggère une vaste coopération entre ces nations, de plus en plus hostiles à l'hégémonie du dollar. La Chine monte en gamme, les industries bas de gamme se délocalisant vers l'Asie du Sud-Est. En payant les exportateurs en yuan, la Chine pourrait accroître son influence monétaire. Une redistribution des cartes est en cours, mais cela ne signifie pas la fin du dollar comme monnaie de réserve.


La concurrence entre les principales monnaies est intense, et le yuan est de plus en plus considéré comme un rival du dollar. Le e-yuan, lancé en 2014 et largement utilisé, est la seule monnaie numérique émise par une banque centrale à grande échelle. Distinct des cryptomonnaies décentralisées, le e-yuan est un outil de conquête économique dans une économie numérisée. Avec l'euro numérique prévu pour 2027 et le retard du e-dollar, les cryptomonnaies pourraient également changer la donne.





Yuan





Posts récents

Voir tout
bottom of page