TikTok - Eclairage

Pour comprendre le durcissement de la position américaine il faut remonter en 2017 et l’entrée en vigueur de la nouvelle loi sur la cybersécurité chinoise qui impose à toute entreprise présente en Chine de coopérer avec les services de renseignements. Quelques mois plus tard le Cloud Act américain était adopté et autorisait les autorités américaines à réclamer les données récoltées par leurs entreprises à l'intérieur comme à l'extérieur des Etats-Unis. Précisons que toute donnée détenue sur le sol américain ou par une entreprise américaine, conduit à l’application du droit local impératif. En réalité les deux pays siphonnent chacun à leur manière et de façon arbitraire les données du monde entier en s’accusant l’un l’autre des mêmes maux. Si l’interdiction de TikTok et sa vente forcée à Microsoft est un abus de pouvoir caractérisé elle s'inscrit dans la continuité d'une stratégie claire. En 2019 le CFIUS avait contraint le propriétaire chinois de #Grindr à vendre son entreprise à une société américaine. Enfin - et c'est peut être cela le plus inquiétant - WeChat, propriété de Tencent, est aussi visée par les décrets signés par Trump qui interdisent aux entreprises américaines d’effectuer des transactions avec We Chat et sa maison-mère.




Posts récents

Voir tout